Le fourrage hydroponique pour l’élevage de ruminants des zones urbaines

Fourrage hydroponique système est basé sur la germination de maïs pour former un tapis de fourrage riche en vitamines et en protéine

La croissance démographique ainsi que l'urbanisation affectent le secteur élevage, qui est la principale source de protéine animale de la population.  En effet, les terres pâturables diminuent de plus en plus tandis que la demande alimentaire ne cesse d'augmenter, surtout dans les zones urbaines.  Pour y remédier, L’équipe ECLIPSE Madagascar (FOFIFA/DRZVP) en partenariat avec l'Institut Malgache des Vaccins Vétérinaires (IMVAVET) a opté pour la production de fourrage hydroponique pour l'alimentation des ruminants. 

Cet article a été écrit par RAZAFINARIVO Tsiry, RASOANOMENJANAHARY Auldine, ANDRIAMBEROMANGA Manovosoa, RAZANANORO Erline, MINIMINY Noelin.   

L’hydroponie est un système de culture qui permet l’obtention de jeunes pousses de céréales indépendamment de la disponibilité de sols cultivables et des aléas climatiques. Ce système est basé sur la germination de céréale par des enzymes qui mobilisent les réserves d’amidon et de protéines dans la graine, en les transformant en sucres et acides aminés. De nouveaux tissus végétaux, riches en vitamines assimilables par l’animal, forment ainsi un tapis de fourrage d’environ 10 cm d’épaisseur. Pour avoir une production durant toute l'année, les expérimentations ont été effectuées dans une serre artisanale. Cela permet de contrôler la température, l’humidité de l’air et la lumière pour remplir ainsi les conditions nécessaires à la croissance des plantes. Les essais effectués ont montré un rendement en biomasse d'environ 400% après 10 jours de culture. Un recyclage continuel permet d'économiser jusqu'à 80% d'eau par rapport à la culture normale. Des analyses nutritionnelles par Spectrométrie dans le proche infrarouge (SPIR) ont montré que les jeunes pousses sont relativement riches en protéine (8,09%) et pauvres en cellulose brute (9,63). Ainsi, ils sont nutritionnellement pertinents pour la production (lait et viande) des ruminants. Mise appart le premier investissement pour l’installation des infrastructures, la production de fourrage hydroponique est économiquement avantageux par rapport à l’installation de parcelle fourragère ou la production d’ensilage. Par ailleurs, la production de fourrage hydroponique contribue énormément à la résolution du problème de manque de sols dans les zones urbaines et permet de réduire considérablement la distance entre les producteurs et les consommateurs.