PVNR TVU : La farine de guar comme liant pour l'alimentation des ruminants

En raison de la pression démographique et de l'urbanisation, les terres destinées à la production de fourrage ont diminué de façon drastique et les résidus de cultures céréalières comme la paille de riz, la paille de sorgho, etc. sont devenus les principales sources d'alimentation des ruminants. Mais ces résidus de récolte ont une faible valeur nutritive, sont fibreux et encombrants. C'est pourquoi des tentatives sont faites pour améliorer l'utilisation des nutriments provenant de ces résidus de récolte par diverses méthodes, dont la technologie des blocs d'alimentation complets densifiés.

Cet article a été écrit par K Kondal Reddy and D Nagalakshmi, PVNRTVU, Hyderabad.

photo_article_PVNR_TVU.jpg

Cette technologie consiste à mélanger du fourrage, des concentrés et d'autres éléments nutritifs supplémentaires dans les proportions souhaitées, capables de répondre aux besoins en éléments nutritifs des animaux, et à fabriquer des blocs compacts à l'aide d'un liant. L'alimentation complète en blocs peut permettre de surmonter des problèmes tels que la disponibilité saisonnière et la faible densité en vrac, le stockage, la manutention et le transport des fourrages grossiers. Il est commode de transporter les ressources alimentaires vers des régions ou des zones déficitaires en cas de catastrophes naturelles de manière rentable et celles-ci peuvent faire partie des "banques d'aliments pour animaux en situation de pénurie" pour des programmes de production animale économiques et viables destinés aux petits agriculteurs et aux agriculteurs marginaux, aux travailleurs sans terre et à d'autres catégories plus faibles de la société indienne. Cette technique offre également la possibilité d'incorporer des sous-produits non conventionnels et agro-industriels pour une production animale économique.

Au département de nutrition animale de la faculté de sciences vétérinaires d'Hyderabad, à l'université vétérinaire PVNRT, une étude a été réalisée pour évaluer l'utilisation des résidus de cultures céréalières (canne de maïs) dans des blocs d'alimentation complets, ainsi que de la farine de guar comme supplément protéique et comme liant. La farine de guar a une teneur très élevée en protéines (jusqu'à 50 %).

Les blocs d'aliments ont été préparés avec des stolons de maïs en utilisant de la farine de guar à différents niveaux, à savoir 6, 8 et 10 %. La farine de guar à 10 % était idéale pour la durabilité du bloc d'aliments. Ainsi, l'utilisation de farine de guar n'agit pas seulement comme liant mais complète également les besoins en protéines, qui peuvent être utilisés dans l'alimentation des bovins et des petits ruminants (moutons et chèvres).